Le tour de France est temporairement suspendu – les formations annoncées seront reportées ultérieurement

Bonjour,

L’équipe e-MJPM a entamé le 30 septembre dernier le tour de France de déploiement de l’outil e-MJPM, une plateforme d’échanges d’informations entre les acteurs de la protection juridique des majeurs pour améliorer l’accompagnement des personnes sous protection.

C’est dans ce contexte que vous vous êtes inscrits aux sessions organisées sur votre territoire.

Les premières sessions de formation ont permis d’échanger avec les utilisateurs sur l’outil à date. Les participants à ces sessions ont salué la création de cet outil ergonomique à destination des mandataires, magistrats et agents de la cohésion sociale au service des personnes sous protection. Cependant, nous avons aussi entendu que les participants s’interrogent souvent sur le fait que certaines fonctionnalités soient en cours de développement. En effet, la mise en ligne de certaines fonctionnalités a pris du retard par rapport au calendrier de déploiement.

Bien que l’outil réponde à des besoins partagés par les acteurs de la protection juridique des majeurs, nous avons fait le constat que la présentation d’e-MJPM dans sa version à date ne permet pas de faire adhérer pleinement l’ensemble des utilisateurs, qui sont en attente de ces fonctionnalités. Pour que l’outil puisse permettre d’améliorer l’accompagnement des personnes sous protection, il est indispensable que chaque acteur de la protection juridique des majeurs (MJPM, magistrats, agents de la cohésion sociale) ait accès à un outil qui simplifie leur activité et allège leur charge de travail.

C’est pourquoi, l’équipe e-MJPM a pris la décision ce jour de reporter le reste des formations déjà prévues afin de pouvoir se concentrer durant les prochaines semaines sur la mise en ligne de fonctionnalités essentielles pour une utilisation optimale d’e-MJPM.

Notre objectif aujourd’hui est de reprendre les formations pour que les utilisateurs puissent s’en saisir sans contrainte technique.

Nous ne manquerons pas de revenir vers vous pour reprendre le tour de France et vous proposer une nouvelle session de formation et de présentation d’e-MJPM répondant à vos besoins.

Au nom de toute l’équipe, je vous prie de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée et l’équipe reste à votre disposition pour toute question par mail: support.emjpm@fabrique.social.gouv.fr

A très vite,

Bien cordialement,

L’équipe e-MJPM

e-MJPM continue à se co-construire avec les acteurs de la protection juridique des majeurs de la Nouvelle Aquitaine et de l’Occitanie.

e-MJPM continue à susciter la curiosité et l’intérêt puisque l’équipe a réuni de nombreux MJPM, des agents de la cohésion sociale et quelques magistrats à Poitiers le 10 octobre, Limoges le 15 octobre et Bordeaux le 16 octobre.

Bien qu’invités à ces sessions, la majorité des magistrats n’ont pas pu répondre présents à notre invitation. Certaines d’entres-elles se sont déroulées sans eux.

Les mandataires n’ont pas manqué, à juste titre, de le faire remarquer, comprenant l’enjeu et l’intérêt de l’outil : e-MJPM est un outil au service des personnes à protéger si tous les acteurs de la protection juridique des majeurs s’en saisissent.

Dès le printemps dernier, des juges des tutelles de Bordeaux avaient contacté l’équipe e-MJPM et une présentation a eu lieu en avant première début septembre.

Reste à faire partager l’intérêt d’e-MJPM avec les autres magistrats du territoire. Le déploiement sur Bordeaux, les outils mis à leur disposition (flyer « pas à pas »), le travail de l’équipe e-MJPM pour reprendre contact permettront un déploiement sur toute la région.

Des questions se posaient également sur l’importation et les mises à jour des données. Des échanges concrets ont lieu en cette fin de mois d’octobre avec des éditeurs de logiciels métiers.

Nous ne manquerons pas d’informer les avancées des fonctionnalités notamment via ce blog.

Le 17 octobre à Toulouse, l’équipe e-MJPM a organisé 2 sessions de formations.

La matinée a rassemblé des agents de la cohésion sociale et une cinquantaine de MJPM et l’après-midi a réuni des agents de la cohésion sociale, une quarantaine de mandataires et également des représentants de la Justice.

Les participants nous ont fait part de leurs questions, remarques et des encouragements. Les mandataires et les magistrats ont partagé le fait que l’utilisation d’e-MJPM par les uns sans les autres n’amélioreraient pas l’accompagnement de la personne sous protection.

CQFD : continuons tous ensemble à co-construire e-MJPM pour une utilisation optimale au service des personnes vulnérables.

Pour l’équipe e-MJPM

Mélanie Rogé, chargée de déploiement

Jasmine Meurin, porteur de projet

L’équipe e-MJPM entame son tour de France de déploiement d’e-MJPM

Le 30 septembre dernier, nous avons entamé le tour de France du déploiement d’e-MJPM en posant nos valises à Rouen.

Nous tenons à remercier Mme Everaere, en charge de la protection juridique des majeurs à la DRDJSCS de Normandie, pour l’organisation de la session de formation et pour son accueil.

Nous avons eu plaisir de recevoir 23 participants qui ont répondu à l’invitation.

Après une présentation de l’histoire d’e-MJPM et ses objectifs, une démonstration des profils et des fonctionnalités a suscité des remarques et des suggestions de la part des futurs utilisateurs.

Remplis de retours critiques constructifs, nous avons continué notre tour de France en passant par Caen le 1e octobre.

Accueilli par Mme Jugele, en charge de la protection juridique des majeurs à la DDCS, nous avons formé 45 personnes présentes.

Des réactions et des suggestions ont très vite été proposées et en direct live, un représentant d’un service MJPM a contacté son logiciel métier par mail pour aider à faire avancer notre volonté de créer des liens entre les progiciels et e-MJPM.

Nous ne manquerons pas de prendre contact avec les juges des tutelles du territoire pour les former à cet outil interministériel.

Un grand merci à tous les participants et nous nous tenons à la disposition des personnes qui n’ont pas pu être présentes pour les accompagner dans l’utilisation d’e-MJPM !

Pour l’équipe e-MJPM

Mélanie Rogé, chargée de déploiement

Jasmine Meurin, porteur de projet

e-MJPM

Aujourd’hui, la France compte entre 800 000 et 1 million de personnes sous protection. Chaque année, plusieurs milliers de personnes majeures sont nouvellement concernées. 

L’insuffisance d’informations à disposition des acteurs de la protection juridique des majeurs ne permet pas une protection optimale de la personne vulnérable.

C’est dans ce contexte qu’en 2017, Jasmine Meurin et Lucie Delorme, agents de la DRJSCS Hauts-de-France, ont été lauréates du premier appel à projets lancé par l’Incubateur des Ministères Sociaux, en proposant la création d’un outil interministériel d’échanges d’informations entre les acteurs de la protection juridique des majeurs afin d’optimiser l’accompagnement de la personne à protéger. 

L’incubateur, c’est un lieu, des méthodes de travail innovantes et un ensemble de personnes, qui reprend la démarche et les grands principes de beta.gouv, à savoir :

– un leitmotiv : la résolution d’irritants dont les agents sont témoins

– des produits fabriqués par des agents « intrapreneurs »

– un lieu qui rassemble les développeurs, les coachs, les intrapreneurs et bien d’autres 

– de la co – construction, des petits pas et des produits utilisables rapidement

Ainsi, entourées d’une équipe dédiée, des agents de la cohésion sociale ont développé « e-MJPM ».

Il permet aux juges des tutelles de trouver le MJPM qui pourra accompagner au mieux la personne sous mesure de protection, grâce à des critères tels que son profil, sa disponibilité, sa zone d’intervention géographique et ses spécificités. 

C’est également un outil de pilotage de la politique publique, en donnant accès aux agents de la cohésion sociale aux données relatives aux mandataires et aux mesures.

Expérimenté dès 2018, e-MJPM est progressivement déployé sur l’ensemble du territoire national.

Parallèlement, en avril 2018, la DGCS a obtenu les crédits dans le cadre des Fonds pour la Transformation de l’Action Publique (FTAP) pour procéder à la transformation numérique de la protection juridique des majeurs. 

e-MJPM couvrant une partie de cet objectif, l’équipe travaille aujourd’hui en étroite collaboration avec la DGCS pour accélérer le déploiement de l’outil à l’échelle nationale et ainsi offrir un accès à tous les acteurs de la protection juridique des majeurs (agents de la cohésion sociale, MJPM et juges des tutelles).

Cet objectif sera atteint fin 2019 tout en poursuivant son développement à partir des retours des utilisateurs.