e-MJPM continue à se co-construire avec les acteurs de la protection juridique des majeurs de la Nouvelle Aquitaine et de l’Occitanie.

e-MJPM continue à susciter la curiosité et l’intérêt puisque l’équipe a réuni de nombreux MJPM, des agents de la cohésion sociale et quelques magistrats à Poitiers le 10 octobre, Limoges le 15 octobre et Bordeaux le 16 octobre.

Bien qu’invités à ces sessions, la majorité des magistrats n’ont pas pu répondre présents à notre invitation. Certaines d’entres-elles se sont déroulées sans eux.

Les mandataires n’ont pas manqué, à juste titre, de le faire remarquer, comprenant l’enjeu et l’intérêt de l’outil : e-MJPM est un outil au service des personnes à protéger si tous les acteurs de la protection juridique des majeurs s’en saisissent.

Dès le printemps dernier, des juges des tutelles de Bordeaux avaient contacté l’équipe e-MJPM et une présentation a eu lieu en avant première début septembre.

Reste à faire partager l’intérêt d’e-MJPM avec les autres magistrats du territoire. Le déploiement sur Bordeaux, les outils mis à leur disposition (flyer « pas à pas »), le travail de l’équipe e-MJPM pour reprendre contact permettront un déploiement sur toute la région.

Des questions se posaient également sur l’importation et les mises à jour des données. Des échanges concrets ont lieu en cette fin de mois d’octobre avec des éditeurs de logiciels métiers.

Nous ne manquerons pas d’informer les avancées des fonctionnalités notamment via ce blog.

Le 17 octobre à Toulouse, l’équipe e-MJPM a organisé 2 sessions de formations.

La matinée a rassemblé des agents de la cohésion sociale et une cinquantaine de MJPM et l’après-midi a réuni des agents de la cohésion sociale, une quarantaine de mandataires et également des représentants de la Justice.

Les participants nous ont fait part de leurs questions, remarques et des encouragements. Les mandataires et les magistrats ont partagé le fait que l’utilisation d’e-MJPM par les uns sans les autres n’amélioreraient pas l’accompagnement de la personne sous protection.

CQFD : continuons tous ensemble à co-construire e-MJPM pour une utilisation optimale au service des personnes vulnérables.

Pour l’équipe e-MJPM

Mélanie Rogé, chargée de déploiement

Jasmine Meurin, porteur de projet